Le troisième élément fondamental  concernera l’avancement du projet en lui-même et sa bonne gestion dans le temps.

Il est nécessaire de mettre en place des process de consultation, des process de validation et des outils de suivi de projet permettant à un comité de pilotage de gérer étapes par étapes, et éventuellement à distance, les différents jalons qui composent le projet. Pour cela des outils sélectionnés peuvent aider fortement le chef de projet dans ses démarches.
Le comité de pilotage se doit d’être composé d’un leader, si possible hiérarchiquement au-dessus des autres, mais de manière raisonnable pour éviter tout phénomène de suivisme.

Enfin le quatrième élément doit forcément concerner le plan webmarketing envisagé.

En fonction de la stratégie cible il sera nécessaire dès le lancement du projet de choisir parmi les actions de promotion online envisageables, notamment le référencement naturel, les liens sponsorisés, la newsletter, les comparateurs de prix, l’affiliation ou les campagnes display.
Certaines de ces actions de promotions peuvent impliquer des tactiques différentes en cours de projet : conception de landing pages spécifiques pour  le référencement naturel ou les liens sponsorisés, structure du site de base optimisée pour le référencement naturel, CMS choisi en fonction de ses capacités à gérer le multicanal, dont la newsletter, et les comparateurs de prix, etc.
La bonne réussite d’un projet web est donc dépendante d’une multitude de facteurs de succès que seule l’expérience et l’indépendance d’un consultant, comptant sur 12 années de pratique, peut réellement appréhender dans leur ensemble pour mener un projet au succès attendu.

Découvrez cet article sur le Guide BESMART :

Besmart.fr aborde plusieurs dizaines de thématiques associées aux nouvelles technologies, dans l’entreprise en proposant 3 approches : la vision des experts, des outils analysés et des dossiers pratiques.